Athènes

Et bien, cela n’a pas loupé, la nuit a été exécrable. D’une part parce que j’avais mal au ventre et d’autre part parce que la chambre a une isolation phonique … non, parce que la chambre n’a aucune isolation phonique. Je vais faire un point sur l’hôtel. En fait, ce n’est pas tout à fait un hôtel. C’est un café restaurant qui propose 2 chambres … enfin, il me semble. La chambre que nous avons est toute neuve, très design et avec une vue fantastique sur l’Acropole. En revanche, dans la chambre, une porte donne sur le restaurant, et cette porte nous laisse profiter de l’ambiance dans le restaurant. Autant dire que c’est bruyant. Avec une meilleure isolation, ce serait la chambre parfaite. Dommage.
Nous passons la première matinée dans la chambre, histoire de profiter du calme matinal et en plus, pour moi, de me remettre un peu en état. L’après-midi s’annonce compliquée. Nous partons vers 14h et il fait chaud … On ne doit pas être loin des 28°C. Et nous commençons un tour de la ville à un rythme inhabituel pour moi (lent, très lent) mais que Camille apprécie un peu plus. Nous passons une trentaine de minutes sur le site de l’Agora étant donné que cela ferme à 15h. Pas grave, nous pourrons y retourner demain. Et ensuite, nous continuons dans la ville. Nous sommes dimanche et il y a du monde partout … et vu que je pète pas la grande forme, ça me saoule un peu au sens littéral du terme. Pour suivre notre parcours du jour, c’est simple: nous faisons le tour de l’Acropole et nous allons terminer la journée au niveau du monument de Philipappos. Cela ne vous dira sûrement rien, mais c’est d’ici que beaucoup de photos classiques de l’Acropole sont prises. Nous allons donc faire le coucher du soleil ici.
Nous finissons la journée dans un café restaurant histoire de manger un plat un peu consistant: des pâtes. Pour cette nuit, Camille sort ses boules quies et moi je suis tellement fatigué que je m’endors rapidement.

no images were found

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*